Balade avec Brownie / Section New york de Pierryl Peytavi

 

 

Pierryl aime l’imprévu et l’expérimentation.
L’appareil photo Brownie et très rudimentaire. Sa pratique relève de l’expérimental et le résultat est plus qu’incertain. C’est dans cet état d’esprit qu’il s’est baladé à New York et qu’il a immortaliqé ces moments des ambiances. C’est un improviation qui necesite évidemment ddu savoir faire et surtout un regard aiguisé. Cette expo nous raconte un peu son errance New yorkaise.

Pour moi, la photographie est d’abord un champ d’expérimentation qui permet de transfigurer la réalité dite objective, de s’en affranchir pour affirmer un « regard spontané », une subjectivité dans toutes ses dimensions se déclinant en « image-sensation».Ma démarche photographique est axée depuis toujours sur l’errance comme principale stratégie créative ; ici donc à New York ; avec mon regard défaillant et le filtre de mes compagnons de route, que sont le Brownie et le Sténopé.
« …, je m’en suis remis au hasard, à l’instinct, à l’improvisation, à l’expérimentation, au surgissement… pouvant aller jusqu’à me perdre.»Une photographie sans préméditation, une esthétique des aspérités, qui s’attache à l’illusion, voire à la sidération, et traque la poésie dans les moindres recoins du quotidien.

 

 

 

 

 

Shopping Basket